Fill the bottle : exit les mégots !

Chaque année, 616 millions de tonnes de mégots sont jetés dans la nature*. Ils polluent dès lors chaque recoin de notre planète : des sols aux océans en passant par les cours d’eau… Conscients de l’impact sur notre santé et soucieux de préserver l’environnement, les jeunes de la MFR La Clayette ont relevé une fois de plus le défi lancé par #fillthebottle. Riches de cette expérience, voici ici quelques conseils pour organiser votre propre collecte.

1/ Organiser le ramassage

Dans un premier temps, vous devez déterminer une date et un périmètre pour l’événement. Ensuite, une fois que la date est bloquée, il faut rassembler un maximum de participants : plus y a de volontaires, plus la collecte prendra de l’ampleur. Vous pouvez poster des messages sur les réseaux sociaux, préparer des affiches et proposer aux commerces de proximité de les mettre en valeur pour relayer l’information ou les coller dans votre établissement scolaire, sur votre lieu de stage, au travail… Sans oublier de communiquer l’information auprès de votre entourage et bien entendu miser sur le bouche-à-oreille. Il est très important de prévoir un dispositif permettant de recueillir les noms de participants pour pouvoir les informer ou les relancer le moment venu.

 

2/ Préparer le parcours de la collecte

Maintenant que vous avez une date et un périmètre en tête, vous devez affiner votre plan. Si ce n’est pas déjà fait, rendez-vous sur place pour vous assurer que le point de rendez-vous peut accueillir de nombreuses personnes. Faites un premier repérage pour voir si la zone a bel et bien besoin d’être nettoyée : s’il n’y a pas de mégots au sol, alors il faut envisager un plan B. Baladez-vous ensuite dans cette zone afin de construire un itinéraire. Il faut éviter les routes trop fréquentées, les chemins escarpés… et tout autre type de lieu qui pourrait mettre les participants en danger. Gardez bien à l’esprit que cette collecte est une initiative collective et solidaire qui peut intéresser des familles. Il faut donc aussi penser à préserver les enfants du danger. Votre parcours ne doit être ni trop long ni trop court pour permettre à un maximum de personnes de participer et ramasser un nombre satisfaisant de mégots.

3/ Prévoir des contenants pour stocker les mégots

Récupérez des contenants légers, faciles à transporter et refermables pour éviter de perdre des mégots sur le chemin ;). Grâce au site de l’association Zéro-Mégot Greenminded, vous pouvez commander et recevoir des kits de recyclage. Il est également conseillé de prévoir quelques gants supplémentaires, au cas où certains participants auraient oublié d’apporter les leurs. Pensez à mettre une balance dans votre sac… Pour des questions de sécurité, prévoyez également une trousse de secours avec quelques pansements, du désinfectant, des compresses… Et n’oubliez pas le gel hydroalcoolique pour proposer aux participants de se laver les mains à la fin de la collecte.

4/ Relancer les participants

Une semaine avant la collecte, pensez à relancer les participants en leur communiquant la date, le lieu de rendez-vous et l’heure. Demandez-leur de prévoir des gants pour pouvoir ramasser les mégots en toute sécurité. En fonction de la saison et de la météo, vous pouvez leur conseiller de prendre un vêtement de pluie, des bottes…

5/ Agir le jour J

Ça y est ! Le grand jour est enfin arrivé ! En tant qu’organisateurs, vous devez être présents un peu en avance sur le lieu de rendez-vous pour accueillir comme il se doit les personnes. Comptez 30 minutes pour être certain.e de ne laisser personne au bord du chemin. Vous pouvez porter un t-shirt fabriqué par vos soins pour montrer que vous faites partie de l’organisation. Ainsi, les participants viendront plus facilement à votre rencontre. N’hésitez pas à échanger quelques mots avec chacun d’entre-eux. Rassemblez les participants et attendez les retardataires. Prévoyez 15 minutes de battement avant le début de la collecte. Expliquez aux participants le parcours et les consignes de sécurité et… Lancez-vous ! Encadrez les participants avec un éclaireur et une personne pour clôturer la zone afin de vous assurer que toutes et tous restent bien dans le cadre défini par le parcours.

6/ Remercier les participants

À la fin de la collecte, rassemblez les participants. Demandez-leur de déposer l’ensemble des mégots. Ensuite, procédez à la pesée (merci d’avoir pensé à la balance :-)) pour pouvoir leur indiquer quelle quantité de déchets à été récoltée. Remerciez-les avec un petit discours et quelques applaudissements.

7/ Envoyer les mégots

Déposez l’ensemble des mégots récoltés dans les bacs prévus à cet effet si vous avez commandé le kit GreenMinded. Envoyez vos mégots à l’association qui se chargera de les recycler pour fabriquer des meubles.

Même si cela nécessite un peu d’organisation et de travail en amont, protéger la planète, ça en vaut la peine ! Alors n’hésitez pas à vous mobiliser pour agir. Chaque geste compte !

*Source : association Greenminded www.greenminded.fr/le-tabagisme-nefaste-pour-lenvironnement/

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Alissone
Alissone
A fraichement rejoint les équipes MFR en tant que chargée de mission Education aux Mondes et aux Autres à la Fédération Régionale de Bourgogne-Franche-Comté et à l’Union Nationale.

Plus d'articles de l'auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles sur le même sujet

Newsletter MVT

Dernières publications

7 jeunes femmes, une vision du monde

En septembre 2020, 7 jeunes femmes de BTS, en formation à la MFR de Fougerolles et de Mandeure, se sont rendues à Grenade et à l’éco village de la Bolina.

Protéger les personnes plus que les frontières

Lampedusa est la porte de l'Europe que des personnes essaient d'atteindre chaque jour en bateau. Beaucoup y perdent la vie. Face à cette situation tragique, des citoyens se rassemblent pour réfléchir et agir ensemble.

Un rap engagé pour alerter sur le changement climatique

Lorsqu’il s’agit de protéger la planète, tous les moyens sont bons… Y compris la musique ! Bien plus qu’un cri d’alarme, ce rap est un véritable moyen de sensibiliser différents publics en proposant un mode d’expression actuel et créatif.

Envie de recevoir nos actus ?

Restons en contact ! Chaque mois, nous partageons avec vous nos plus beaux projets, les informations les plus marquantes... Et toutes nos pépites ! 😉

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :